29/04/2006

Presse

Fès ouvre ses murailles à la gastronomie internationale
La capitale culturelle et spirituelle du Royaume a ouvert vendredi ses murailles pour accueillir la troisième édition du festival "Fès d'Art culinaire".
PHOTO: La tajine, un plat des plus prisés au Maroc.

Organisée sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI par la fondation "Esprit de Fès" et le conseil régional du tourisme, cette troisième édition est dirigée par Mme Fatéma Hal, grande gastronome d'origine marocaine de renommée internationale et réunit des chefs de renom, conférenciers et représentants des médias spécialisés marocains et étrangers.

Intervenant à l'ouverture de ces travaux, initiés du 28 au 30 avril courant sous le thème "la cuisine du lien", M. Adil Douiri, ministre du tourisme, de l'artisanat et de l'économie sociale, a loué l'action lancée par les autorités locales et les différents partenaires afin que Fès puisse trouver sa juste position.

Cette cité, a-t-il estimé, possède un talent et des capacités pour développer une destination culturelle sophistiquée et asseoir son audience autour de l'art et de la culture et bien entendu de la gastronomie.

Tout en rendant un hommage à Mme Fatema Hal ainsi qu'à la fondation "Esprit de Fès", pour les efforts accomplis dans la réalisation de ce projet, le ministre a souhaité que le festival de Fès de l'art culinaire devienne aussi fort et puissant que celui des musiques sacrées du monde.

De son côté, M. Faouzi Skali au nom du président de la fondation "Esprit de Fès", a exprimé les remerciements et la gratitude des organisateurs à SM le Roi Mohammed VI qui a octroyé au festival d'art culinaire depuis sa création, l'insigne honneur d'être placé sous Son haut patronage.

Cette nouvelle édition, a souligné M. Skali, est dirigée par Mme Fatéma Hal qui a su, depuis plusieurs années, tisser des liens non seulement entre les différents arts culinaires du monde mais aussi entre tous ceux qui en sont les auteurs inspirés et qui sont présents aujourd'hui à ce panel culinaire.

La mission de la fondation "Esprit de Fès" est de faire revivre à nouveau cet esprit dans cette ville mythique et millénaire Héritière elle-même d'influences multiples et en particulier de cet âge d'or andalous qui a su tisser des liens entre des cultures et des confessions.

Les membres et partenaires de la fondation savent que l'art culinaire constitue non seulement une expression artistique majeure mais aussi le principal lien social et culturel qui permet la rencontre des hommes et l'échange des idées.
A travers un tel événement Fès devient, selon M. Skali, un peu plus cette destination internationale du tourisme culturel qui est sa façon à elle de réinventer son rêve andalou.

Le wali de la région et gouverneur de la préfecture de Fès, M. Mohamed Rerrhabi a, pour sa part, indiqué que Fès est une ville d'art et de gastronomie. Le festival d'art culinaire donnera à la ville plus de prestige en renforçant son aura, a dit le wali, remerciant la fondation qui oeuvre dans le développement de l'animation culturelle locale. Mme Fatema Hal, directrice du festival a également exprimé sa reconnaissance pour le haut patronage Royal, affirmant que les marocains vivant en France vouent une véritable passion à leur pays. "Aujourd'hui, Fès offre l'occasion de nouer des liens avec des gens et personnalités plurielles appréciables", a-t-elle dit.

Contrairement aux idées reçues, a-t-elle poursuivi, la cuisine marocaine n'est pas enfermée sur elle-même. Elle est l'une des plus grandes dans le monde entier.
Quant à la ville de Fès, elle est inépuisable regorgeant de mystères donnant à ses visiteurs l'envie d'y revenir, a conclu l'intervenante.

Les travaux de ce festival se sont poursuivis par l'organisation de conférences autour du thème "les cuisines traditionnelles marocaines", animées par de grands noms de la restauration marocaine et étrangère, dont Abderahim Bargach, l'écrivain Claudia Roden, Danielle Mamane et Choumicha.

Des professeurs universitaires ainsi que de chefs de renom comme Pascal Barbot, Bénédicte Beauge et Patrick Martin animent également cette manifestation de trois jours qui sera marquée par des dégustations, des démonstrations, des hommages et des projections de documentaires.

 

par  www.menara.ma .

12:09 Écrit par Jouhaina | Lien permanent | Commentaires (2) |  del.icio.us |  Facebook |

Commentaires

bofffffffffffffffb le blog l idee dublog marocain est bonne mais le tien n'est pas attirant il ya trop de texte c compact indisgeste a lire

Écrit par : bouchra | 06/07/2006

Répondre à ce commentaire

bravo pour ta critique j'aime les jeunes filles qui se bougent. le maroc est son peuple peuvent être fier de son patrimoine ainsi que toutes les manifestations culturelles pour mettre en valeur toute notre richesse bravo à toi et à bientôt bon mois de carême

Écrit par : mina | 25/09/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.